poids de forme
Poids et Equilibre

Devez-vous faire un régime ou rééquilibrer votre alimentation ?

Qui n’a pas rêvé d’être beau, fort, séduisant et pleine santé ? On vit dans une société ultra médiatisée, sociétale et externalisée. Les interactions avec les autres n’ont jamais été aussi nombreuses. Panneaux publicitaires, télévision, réseaux sociaux, environnements de travail open space, sorties entre amis… Nous n’avons jamais été aussi conscients et préoccupés de notre image qu’aujourd’hui. L’apparence joue un rôle non négligeable dans la perception que les autres ont de nous, mais aussi dans notre perception de nous-même. Pourtant, notre mode de vie est de plus en plus sédentaire et le nombre de personnes en surpoids augmente chaque année, tous âges confondus. Alors la question revient régulièrement : quelle est la solution ? Pour être plus beau et plus belle…. Et pour notre santé ?

Faire un régime, c’est bon pour moi ?

Régime alimentaire : explication

Dans le langage classique, le mot « régime » désigne simplement notre bol alimentaire, ce que nous mangeons. Nous avons tous un régime alimentaire.

« Le régime alimentaire est l’ensemble des substances alimentaires qui sont ingérées en formant des habitudes ou des comportements nutritionnels des animaux, dont les êtres humains, et qui fait partie de leur mode de vie. Chaque être vivant a son régime alimentaire. »

Mais avec l’apparition des déséquilibres dans notre environnement, dans nos modes de vie et ses répercussions sur notre santé, l’expression a été convertie. Le langage courant est passé de « avoir un régime alimentaire » à « faire un régime ». Ce qui était autrefois synonyme de rituel quotidien s’entend désormais comme une contrainte.

Le régime alimentaire thérapeutique

Synonyme de privation, de contrôle et de résultats, le régime est un processus qui se veut rapide et offensif. C’est un redresseur de torts.  Si votre glycémie ou votre cholestérol connaissent un taux anormal, tout bon médecin vous dira de réduire, voire supprimer votre consommation de sucre et de graisse. Ce processus est une mesure d’urgence qui vise à réparer un tort causé à notre corps.

Le régime privatif est le « médicament allopathique » de l’alimentation, quand le rééquilibrage alimentaire en est la solution naturelle et préventive.

Notre corps est une fabuleuse machine qui s’autorégule. Si un déséquilibre est créé, il va rapidement chercher à le compenser. Ainsi, si nous le privons d’une source d’énergie (par exemple le sucre), il va puiser dans une autre (par exemple la graisse). C’est le principe du régime.

Le régime est la solution d’urgence pour une perte de poids rapide ou la régulation rapide d’un excès dans le corps. Toutefois, comme toute solution rapide, notre corps a de grandes chances de le voir comme un choc, réagir à l’urgence que cela lui fait ressentir, mais pas de manière durable.

régime alimentaire

L’origine de nos déséquilibres

La médecine traditionnelle identifie parfaitement notre alimentation comme la source de certains de nos maux. Surpoids, faiblesse des genoux, essoufflement, graisse autour du foie ou bien du cœur. Mais la plupart du temps, ce sont surtout des préoccupations esthétiques qui nous poussent à faire un régime.

L’étude INCA 3 de l’ANSE sur l’évolution des habitudes sanitaires et de nutrition en France montre que nous sommes de plus en plus sédentaires et remet en cause nos habitudes alimentaires. 13% des enfants et adolescents et 34% des adultes sont en surpoids, 4% et 17% respectivement sont obèses. Et cette tendance est en hausse.

Cette étude met en avant un problème de qualité de notre alimentation d’un point de vue nutritionnel. Notre mode de vie 2.0 nous demande d’aller vite, d’en faire plus, d’optimiser notre temps, notre rendement. C’est là que cuisiner disparait parfois du tableau. Bonjour les plats tout prêt, le micro-ondes, les sandwiches et les repas trop vite avalés. Adieu le temps de préparation, l’insalivation, la détente du repas, la bonne respiration et le temps imparti pour assimiler nos aliments, les digérer ! 

On en vient à notre ennemi moderne : le stress chronique. Que le stress nous coupe l’appétit ou bien qu’il nous pousse à manger, il se retrouve dans nos assiettes ! Il est également la cause de variations des taux d’hormones qui vont nous faire grossir ou maigrir sans même changer notre bol alimentaire. Il peut également provoquer reflux, gaz, diarrhées ou constipation.

En cause également : la sédentarité. La moitié des adolescents de 11 à 14 ans, deux tiers des adolescents de 15 à 17 ans et plus de 80% des adultes de 18 à 79 ans ne bougent pas assez. En sept ans, le temps quotidien passé devant un écran, hors temps de travail, a augmenté de 20 minutes en moyenne chez les enfants et d’1h20 chez les adultes.

Le rééquilibrage alimentaire

L’approche holistique

Certaines médecines holistiques, comme c’est le cas de la naturopathie ou encore de l’ayurvéda posent l’alimentation comme le pilier central de notre santé. Ainsi, l’approche est plutôt préventive des affections graves et sert à optimiser notre santé globale. Un rééquilibrage alimentaire pourra résoudre des problèmes de digestion à répétition, d’articulations douloureuses, un manque d’énergie, des maux de tête ou de dos, une peau grasse… des soucis en apparences « bénins » mais bien précurseurs de déséquilibres plus graves.

Comment ça marche ?

Le rééquilibrage alimentaire doit se faire en douceur, sans brusquer le corps. Il met l’accent sur la nature des aliments et sur les combinaisons alimentaires, pas sur les calories. C’est une harmonisation progressive du système digestif par l’intégration d’une nouvelle logique alimentaire. Le rééquilibrage alimentaire à pour but de chercher à rétablir l’homéostasie de notre corps – c’est-à-dire l’équilibre parfait-.

pique nique varié

Le rééquilibrage alimentaire est plus long que le régime à donner des résultats visibles sur le corps. Mais, basé sur la diversité alimentaire, il n’induit pas de privation pour l’organisme, qui ne subit donc pas de “choc”. Or, lors d’un régime, le changement brutal d’habitudes et la privation peuvent être perçus par l’organisme comme un danger. Il va alors s’affoler et faire des réserves dès que vous augmentez à nouveau votre bol alimentaire (à la fin du régime). D’où le fameux effet yoyo induit par les régimes. Si vous faites un régime, pour raisons médicales, de temps en temps, tout ira bien. Mais lorsque qu’on enchaîne les régimes, c’est là que les problèmes commencent ! Il est probable que votre corps soit un peu plus stressé à chaque fois et qu’il fasse de plus en plus de réserves. Votre courbe de poids va alors grimper peu à peu.

A qui s’adresse le rééquilibrage alimentaire ?

Le rééquilibrage alimentaire s’adresse à tous!

Si vous expérimentez un déséquilibre mettant en danger votre santé de manière immédiate (très haut cholestérol, fort surpoids, glycémie très élevée, chevilles ou genoux fortement fragilisées), un régime privatif s’impose. Mais à l’issue de ce régime, il faudra songer fortement à opérer un rééquilibrage alimentaire. Cela revient à dire qu’il faut des habitudes alimentaires saines et équilibrées, sans frustration, qui vont induire un fonctionnement optimal du corps.

Mais attention aux recettes toute faites ! Si certains principes sont valables pour tous, il faut garder en tête que nous sommes uniques parce que notre mode de vie et nos expériences sont uniques. Ainsi, même dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, différentes approches sont possibles pour différentes personnes.

Je citerai par exemple :

  • le régime acido-basique
  • le jeûne intermittent
  • le régime japonais
  • le régime Seignalet
  • la méthode Kousmine
  • entre autres.

Pour quel usage privilégier le rééquilibrage alimentaire ?

Si votre recherche est esthétique : que vous souhaitez perdre (ou prendre) du poids de manière durable, le rééquilibrage alimentaire est à privilégier. Il vous permettra de vous stabiliser à votre poids de forme.

Si vous avez des pathologies chroniques (stress, carences, hypertension artérielle, problèmes de digestion, brûlures d’estomac, articulations douloureuses, etc.), il faut agir sur votre hygiène alimentaire en la rééquilibrant. C’est là que réside votre solution durable.

rééquilibrage alimentaire
Repas varié et coloré

Enfin, si vous cherchez simplement à acquérir une bonne hygiène de vie, être à l’écoute de votre corps et éloigner la maladie, c’est pour vous qu’adopter le bon équilibre alimentaire fonctionnera le plus vite ! Il s’agit simplement de se reconnecter à une façon de s’alimenter plus juste, plus naturelle.

Mais ce n’est pas chose facile de nos jours. Nous n’avons plus l’habitude d’être à l’écoute de notre corps. Et son intuition se trouve court-circuité par des plats tout prêts, des sources de stress pendant les repas et des stimulations trop nombreuses ! Heureusement, on peut être aiguillés et raisonnés vers le juste chemin par une bonne information et de la logique.

L’alimentation est un sujet qui nous concerne tous les jours, alors : mangez sain, mangez malin et faites-vous plaisir !

Aur&liA

“Le médecin de l’avenir ne traitera pas le corps humain avec médicaments, il soignera et préviendra les maladies avec la nutrition.” 

Thomas A. Edison 1879

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 commentaires

  • Nico06

    La citation de fin résume parfaitement l’article je trouve. L’alimentation va devenir un pilier de notre santé ! Malheureusement je suis assez pessimiste quant au fait que l’industrie agroalimentaire avance plus vite que la formation des comportements alimentaires… Merci pour cet article

  • Sophie

    Très bon article, ça rejoint la phrase que l on prête à Hippocrate « que ton alimentation soit ta seule médecine » . Un rééquilibrage est bien plus sain et va être plus tenable sur le long terme.

  • eric

    J’aime bien ton article Aurelia et je suis entièrement d’accord avec le terme rééquilibre alimentaire plutôt que régime. Dans mon travail d’éveil personnel je place une grande importance à cet équilibre alimentaire en m’éloignant tant que je peux de préparations industrielles car j’aime bien l’adage “Corps sain, Esprit sain”. Merci pour ce partage et au plaisir de lire tes prochains articles.

  • Caroline

    Merci pour cet article très bien mené que je ne peux approuver qu’à 100% tant je partage le même point de vue ! L’alimentation occupe trop de place dans nos vies pour qu’elle soit négligée. Il est aussi important de rééduquer les comportements. Ainsi au lieu de surfer pendant 20 minutes, on peut prendre ces 20 minutes pour se préparer un bon repas sain et le tour est joué 😉

    • Aurélia BL

      Effectivement, Caroline. J’espère arriver doucement à mettre mon grain de sel pour faire bouger ça ; aider un peu à ma manière… Tous les ruisseaux ont commencé par une goutte d’eau.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :